Juifs

Pour certains historiens l’arrivée des Juifs dans le Maghreb daterait entre le 8ème au 2ème siècle avant notre ère. Qui sont-ils ? Juifs berbérisés, ou Berbères judéisés ou Juifs issus de Carthage, difficile à dire. L’Afrique du nord est un carrefour, une terre d’échanges où tour à tour Phéniciens, Romains, Arabes, Turcs puis Européens s’installèrent.

Une nouvelle vague d’immigration s’opère à l’époque de la Reconquista, nombre de familles chassées de la péninsule ibérique se rendent alors principalement en l’Algérie.

Dans l’espace musulmans, les Juifs (et autres croyants issus des religions du livre) sont soumis à la dhimma, régime juridique de soumission. Les Dhimmis (personnes contraintes à la dhimma) doivent se plier à un ensemble de règles discriminatoires et variables suivant le lieu et l’époque. Ce statut fut aboli en 1830 en Algérie puis en 1912 au Maroc.

En Algérie, le régime concordataire est appliqué dès 1838 pour le catholicisme, puis 1839 pour le protestantisme et 1845 pour le judaïsme. Au titre de leur culte reconnu, les juifs d’Algérie furent intégrés dans la citoyenneté française par le décret Crémieux de 1870. Leurs enfants suivent un enseignement en français soit dans des écoles confessionnelle, soit dans les écoles publiques.

Ce décret fut une nouvelle source de tensions, pour les musulmans il était discriminatoire, pour les nombreux colons antisémites il était inconcevable d’offrir ainsi une pleine nationalité à des « juifs arabes ».

L’antisémitisme s’étalait au grand jour, en 1895 sous l’impulsion de Max Regis et de ses amis un parti « antijuif » est créé, dès 1896 de violentes manifestations sanglantes se multiplient, en 1897 un journal fait son apparition « l’antijuif ». Ses articles sont innommables.

Pendant la guerre d’Algérie, les Juifs se trouvent pris entre le marteau et l’enclume, visés par l’OAS mais aussi par le FLN, parfois aussi acteurs de l’un de ces camps. Ils n’auront pas d’autres solution que de s’exiler massivement en France en 1962 malgré leur attachement viscéral et millénaire à l’Algérie. Quelques-uns choisiront le chemin d’Israël, tout récemment constitué.

 

Jeune Juive

Photo Garrigues

Tunis

1903

 

 6211 - Scènes et Types

Intérieur de maison juive

Edition LL

Algérie

1910

Seph8

 

Un bonjour de Ouedamelil

Fez - Une beauté Israélite

Maroc

Editeur ?

1915

 

693 Jeune Fille Juive

Tunisie

Lenhert et Landrock - Tunis

1916

 

Juive

Edition V.P.Paris N°15

A la ménagère - Bizerte

1904

 

Le Maroc Pittoresque

Type de Femme Israélite

Maroc

Collection P.Grébert - Casablanca

1908

 

6238 Scènes et Types

Type de Femme Juive

Algérie

Edition LL

1919

 

6091 - 6184 Scèneset Types

Femmes Juives Tunisiennes

Femme Juive Chez elle

1913

 

6451 Scènes et Types

Femme Juive dans son intérieur

Tunisie

Edition LL

1917

 

264 Constantine

Une rue du quartier Juif

Edition Neurdein Photo

Algérie

Année ?

 

83 Tunis

Vers la rue des Protestants

Edition LL

1908

 

126 Tunisie Juive

1907

La coiffe traditionnel conique 

se nomme la tzarmah ou Sarmah

ci dessous

2T et 3T  Femme Juive et sa Fille   

ou   Femme Juive - Tunisie

Edition Neurdein et Frères

1910

 

Seph11

 

422T

Jeune Femme Juive

Neurdein Photo

1912

Tunisie

Seph13

 

503 - Jeune Juif Marocain

Edition Flandrin - Casablanca

1930

 

1 Rabat

Types d'enfants Israélites

Maroc

Edition Nouvelles Galeries Rabat

1912

 

856 Changeur Juif

Tunisie

cliché Lehnert et Landrock

Réédition LL

1923

 

111 Vieux Rabbin

112 Vieux Juifs

Tunisie

cliché Lehnert et Landrock

Réédition LL

1924

Sephe10
Sephe9

 

10 Petite retouche au Petit Z'raélite

Algérie

Edition Chagny - Alger

1913